LAboratoire de Spectrochimie Infrarouge et Raman – UMR 8516
random_5
  • Français
  • English
  • Spanish

Article dans « Nature Chemistry »

septembre 2017

Les scientifiques du LASIR (Lille 1), de l’Institut de Biologie Structurale, de Rennes 1 et Paris-Sud, ainsi que l’Institut Max-Planck de Heidelberg en Allemagne ont observé la commutation en temps réel d’une protéine fluorescente en utilisant une toute nouvelle génération de source de rayons X, les lasers à électrons libres (XFEL). Cette observation, confirmée par des simulations, a permis aux chercheurs d’émettre des hypothèses sur le mécanisme de photo-commutation de la protéine. Ces hypothèses ont ensuite pu être vérifiées grâce à la mutagénèse dirigée.

Ces travaux sont publiés dans Nature Chemistry le 11 septembre 2017.