LAboratoire de Spectrochimie Infrarouge et Raman – UMR 8516
random_1
  • Français
  • English
  • Spanish

Soutenance de thèse de Anastasia Ivanovsky

Ouvrages d’assainissement des eaux et qualité du milieu récepteur en zone urbaine. Cas de rejets dans La Marque à Villeneuve d’Ascq

La Marque Rivière est un petit cours d’eau localisé sur un bassin versant péri-urbain du Nord de la France, traversant des zones agricoles et urbaines. Au niveau de Villeneuve d’Ascq, cette rivière reçoit les eaux de deux principaux ouvrages de traitement de l’eau : (i) les eaux urbaines traitées de la station d’épuration de Villeneuve d’Ascq (150 000 équivalents habitants) ; et (ii) les eaux du lac du Héron qui est un bassin d’orage. Afin d’améliorer la compréhension de la rivière dans cette zone, des suivis basse et haute fréquences ont été mis en place au cours de l’année 2014. En complément, une bouée instrumentée appartenant à l’Agence de l’Eau Artois-Picardie a été déployée en 2015 sur le lac. Les stations de mesures ont été choisis afin d’encadrer et de quadriller la zone d’étude. Une approche multi-traceurs a été envisagée pour tenter d’identifier les différentes pressions sur La Marque avec l’étude des paramètres physico-chimiques (O2, pH, conductivité, MES, COD), des nutriments (NO3, NH4+, PO43-), des micropolluants métalliques (Cu, Pb, Zn) et organiques (CAF et CBZ) et des conditions physiques (débit et pluviométrie). Les points clés mis en évidence dans cette thèse sont les suivant : (i) La Marque Rivière est un cours d’eau fortement impacté par le rejet d’eaux usées non traitées dû à des défaillances au niveau des réseaux d’assainissement ; (ii) la station d’épuration (qui représente en moyenne 20% du débit de la rivière) contribue significativement à enrichir La Marque en CBZ et en Zn, ce qui vis-à-vis de ce dernier, participe à la dégradation de l’ état écologique ; (iii) la capacité de traitement par décantation et processus biogéochimiques naturels du lac du Héron est efficace, avec cependant la nécessité d’entreprendre un curage du chenal d’alimentation ; et (iv) le rejet du lac dans La Marque participe à améliorer ponctuellement mais faiblement la qualité de la rivière, excepté lors d’évènements particuliers.

La soutenance aura lieu le 05.12.2016 à 14h00
Université de Lille - Sciences et Technologies, CERLA, amphithéâtre Pierre Glorieux
Télécharger le fichier pdf